Comment les cadres dirigeants affrontent la transformation digitale ?

Article de Laurie Mandin pour le Journaldunet.com, publié le 26 septembre 2022.

D’après le Baromètre Konica Minolta de la sérénité numérique, présenté en avant-première au JDN, les décideurs sont plutôt zen face à la transformation digitale… sauf sur certains points.

Avez-vous peur du numérique ? Les cadres dirigeants, eux, le considèrent plutôt comme une opportunité, à 67% précisément d’après le Baromètre Konica Minolta de la sérénité numérique. Cette proportion grimpe même à 81% chez les fonctions techniques. En revanche, si seulement 13% des décideurs interrogés disent considérer la transformation digitale comme une contrainte, 50% des DRH et DDRH sont de cet avis.


Source : Occurrence selon étude menée du 11 avril au 9 mai 2022 auprès d’un échantillon représentatif de 503 répondants sur la base de 55 questions. © JDN

Le Baromètre de la sérénité numérique nous apprend également que les cadres dirigeants ne prennent pas à la légère cette transformation. Le numérique au sein de l’entreprise est en effet une préoccupation qui a plutôt pris de l’importance depuis le Covid-19 : 23% des interrogés déclarent que leur préoccupation sur le sujet a très fortement évolué au cours des deux dernières années, 37% déclarent qu’elle a assez fortement évolué et 31% répondent qu’elle a assez peu évolué. Seulement 9% des cadres dirigeants interrogés déclarent que leur préoccupation sur le numérique n’a pas du tout évolué depuis la pandémie.

La tâche étant perçue comme importante, les priorités identifiées en matière de solutions et d’équipements sont aussi sources de stress. Ainsi, les six premières priorités sur lesquelles les cadres dirigeants déclarent vouloir travailler sont, dans l’ordre : la formation du personnel aux nouveaux outils, la sécurisation des accès distants, la mise à jour des processus « d’ERP », le développement ou l’intégration de logiciels à leur SI, la gestion documentaire (IMM) et l’achat de solutions de sécurité informatique. Or, quand on leur demande quelles sont les procédures générant le plus de stress, on retrouve les six mêmes éléments, presque dans le même ordre : la formation du personnel aux nouveaux outils, la sécurisation des accès distants, le développement ou l’intégration de logiciels à leur SI, la mise à jour des processus « d’ERP », l’achat de solutions de sécurité informatique et la gestion documentaire (IMM).

Méthodologie & source

Source du Baromètre Konica Minolta de la sérénité numérique : Occurrence selon étude menée du 11 avril au 9 mai 2022 auprès d’un échantillon représentatif de 503 répondants sur la base de 55 questions.

Typologie des répondants : dirigeants, adjoints au dirigeant, directeurs des opérations, directeurs et responsables administratifs et financiers, directeurs et responsables des services d’information IT, directeurs et responsables achat, directeurs technique, responsables des services généraux, office managers.

90% des répondants travaillent dans une PME, 3% dans une entreprise de taille intermédiaire (ETI) et 7% dans une grande entreprise. 

Konica Minolta est un constructeur de système d’impression, spécialisé dans la fourniture et l’intégration de solutions d’impression numérique professionnelles, de gestion documentaire, de vidéo-solutions et de gestion d’infrastructures informatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.